Le Pagne Et nous !!!

Le pagne se définit comme un morceau d’étoffe ou un pan d’étoffe. Surtout porté en Afrique subsaharienne, le pagne et ses couleurs gaies font partie intégrante du quotidien. En effet, il est adopté aussi bien par les hommes que les femmes. Que ce soit pour les cérémonies de mariage, pour se rendre au travail, pour aller au marché, ou pour des soirées à thème, le pagne peut être porté à diverses occasions. De ce fait, il s’avère donc très pratique.

Crédit photo : Google Images
Crédit photo : Google Images

Un véritable moyen de communication

La variété de la qualité, des prix, des motifs et les techniques d’impression en font un textile riche en signification. Le pagne devient alors un moyen de communication par l’intermédiaire du nom qu’il porte. On peut par exemple le constater avec le modèle « Mari capable » qui marque l’affection et la valorisation dont jouit la femme. L’homme est fier de l’offrir à sa femme. L’épouse quant à elle le porte fièrement pour montrer à son entourage qu’elle est heureuse d’avoir un époux nanti et attentionné. Le pagne le plus prisé en Afrique est Le Wax. Porté par nos grands-mères et nos mères, ce tissu d’origine Indonésienne fabriqué au Pays-Bas et importé en Afrique est devenu un symbole du continent.

 

Crédit photo : JAD

 

Wax ou pas Wax?

Le Wax a pu traverser les époques grâce à son originalité au niveau des motifs et couleurs. Toutefois, son succès est aussi dû à l’avènement de la nouvelle génération de stylistes qui ont été le facteur déclencheur du BOOM du pagne en ce 21e siècle. On peut citer entre autres Nanawax, Nash Prints It, Just a Design, Gilles Touré, etc. Vous trouverez chez chaque jeune fille africaine le pagne sous différentes formes. Mais le tissu tant prisé commence de plus en plus à s’inviter dans les garde-robes occidentales. En effet, beaucoup de célébrités comme Jidenna, Youssoupha, Michelle Obama, ou encore Beyonce n’hésitent pas à s’afficher en Wax sur les tapis rouge.

*Présentée par #Naomi

Retrouvez Just A Design (JAD) via sa page Facebook. 

Votre avis nous intéresse

Commentaire(s)