La Rumba pleure son roi. Papa Wemba n’est plus !

Papa Wemba! Ce nom, nous l’associons au Congo, à la Rumba, à la sapologie. Cet grand homme de la musique qui a fait danser petits et grands à travers toute l’Afrique et dans le reste du monde est tombé, sur scène.

Crédit photo : Google Images

Le “roi de la rumba” congolaise, Papa Wemba, est décédé ce dimanche 24 avril 2016 à l’âge de 66 ans lors d’un concert à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Chanteur, auteur-compositeur et acteur à succès, Papa Wemba, de son vrai nom Jules Hungu Wembadio Pene Kikumba, était l’une des plus grandes figures de la musique congolaise.

L’artiste a été victime d’un malaise lors d’un concert à Abidjan dans la nuit de samedi à dimanche, où il participait au Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA). “Il s’est écroulé sur scène”, a précisé ‘Jeune Afrique’. Depuis le début de la semaine, une rumeur selon laquelle l’artiste aurait été empoisonné à travers son micro a circulé sur internet. Mais des messages ont été diffusés par les proches de ce dernier pour démentir cette version erronée.

La Côte d’Ivoire a rendu hommage à Papa Wemba dans la soirée du mercredi 27 avril à la salle Anoumabo du Palais de la Culture de Treichville. Plus de 4000 mélomanes habillés en blanc ont prit part à ce dernier hommage qui a été rendu à l’artiste, avec le message “La Côte d’Ivoire te pleure, viva Wemba” écrit en lettres capitales sur un poster géant.

Votre avis nous intéresse

Commentaire(s)