Les astuces de Deb : l’hydratation

Hello les Nappy Queen !!! Aujourd’hui je vais vous parler de l’hydratation. C’est un sujet plutôt basique dans le sens où les coiffeuses, les youtubeuses, les bloggeuses et autres spécialistes du cheveu ne cessent d’en parler. Ça fait un bout de temps que j’ai débuté mon aventure capillaire et franchement au départ je n’y connaissais rien. Je faisais le shampoing, l’après-shampoing, puis je mettais une crème, sans vraiment connaitre les besoins de mes cheveux. Je peux vous dire qu’après peu de temps, mes cheveux redevenaient secs, et rebelotte, shampoing et tout le tralala. Par la suite, j’ai appris (je continue toujours d’apprendre quelque chose de nouveau sur les cheveux d’ailleurs) qu’à part avoir une routine capillaire, il fallait aussi hydrater ses cheveux.

Du coup on revient à notre histoire sur l’hydratation. Par analogie, hydrater c’est apporter un liquide. Dans notre contexte, ce sera de l’eau dans la majorité des cas.

L'hydratation des cheveux crépus est primordiale
L’hydratation des cheveux crépus est primordiale

Oui, il faut boire de l’eau, beaucoup d’eau. Je ne dis pas qu’il faut boire des litres d’eau d’une traite. NON et NON ! Vous aurez mal au ventre et vous fatiguerez vos reins. S’hydrater est une action continue, c’est-à-dire qu’au cours de la journée il faut boire régulièrement. L’hydratation est aussi interne qu’externe. En buvant, vous irriguez les cellules de votre corps, et les minéraux contenus dans l’eau participeront à la construction de votre cheveu. Je peux dire que j’avais des difficultés à boire minimum 1.5 L d’eau par jour, mais j’ai trouvé une astuce que je partage avec vous aujourd’hui qui rend ma consommation plus facile.

Ça vous parle les eaux aromatisées ? Je suis une amoureuse incontestée des fruits. Mes préférés sont la mangue, l’ananas, le raisin, la pomme, les fruits rouges, le citron, le melon, les nectarines, les clémentines, les oranges, les pamplemousses, la noix de coco, la banane, la tomate (eh oui c’est à la fois un légume et un fruit). La liste serait longue si je devais continuer. Mais c’est pour dire combien j’aime tous les fruits que j’ai eu à gouter jusqu’à ce jour.

En quoi consiste cette astuce que je m’apprête à partager avec vous ?

L’astuce

Les soirs, je rajoute à ma bouteille d’eau des fruits coupés en morceaux, et quelques fois des feuilles de menthe ou des morceaux de concombre. Je laisse infuser toute la nuit et le lendemain mon eau est un pur délice.

Voici une recette que j’aime par-dessus tout pour son coté rafraichissant et coloré. Pour la réaliser, vous aurez besoin de :

  • Une bouteille d’eau
  • Des morceaux de citron
  • Quelques fruits rouges (fraise, cerise, framboise, etc.)
  • 2-3 feuilles de menthe

La recette est archi simple. Vous avez juste à mettre les ingrédients dans la bouteille d’eau et laissez infuser toute la nuit. Si votre eau a un goût trop acide, vous pouvez rajouter un peu de miel ou du sirop d’agave ou du sirop d’érable. Perso, je ne consomme plus de sucre blanc. Je préfère ces alternatives naturelles que la nature nous donne avec générosité.

Nous venons de régler le cas de l’hydratation interne, mais qu’en est-il de l’hydratation externe ? Je vous montre ce que je fais, ou du moins je vous le décris.

J’ai un vaporisateur contenant de l’eau minérale, une crème ou un leave-in, en plus d’une huile, d’un beurre ou ma chantilly de karité. J’ai toujours dit qu’il est plus facile de travailler sur des cheveux section par section. Je commence donc par attaquer une section des cheveux et je l’humidifie de sorte à ce que l’eau n’ait pas à dégouliner. Je masse ensuite un peu les cheveux pour qu’ils absorbent l’eau. Une fois que je sens qu’ils sont plus malléables, j’applique mon leave-in ou ma crème. Quand j’utilise un leave-in, je scelle l’hydratation avec un beurre, mais quand j’utilise une crème je préfère sceller avec une huile. Pour infos, la chantilly est utilisable aussi bien avec un leave-in qu’une crème.

Natural_hair

Pour résumer :

  • J’humidifie et je démêle mes cheveux en procédant section par section
  • J’utilise une crème ou un leave-in
  • Je scelle l’hydratation
  • Je fais une vanille puis je passe à la section suivante
  • Je mets un bonnet de douche sur ma tête et je patiente 15-30 min

Sceller l’hydratation est une partie vraiment clé du processus d’hydratation. Il faut en effet piéger les molécules d’eau au cœur du cheveu en créant un film avec des corps gras pour que les cheveux ne s’assèchent pas peu de temps après les avoir hydraté.

Moi je fais généralement des vanilles, mais vous pouvez faire des nattes ou ce que vous avez l’habitude de faire. Le passage sous le bonnet va permettre de vraiment ouvrir les écailles du cheveu et de faire pénétrer l’hydratation au cœur du cheveu.

Une fois le processus d’hydratation terminé, mes cheveux restent hydratés 3-5 jours. Je fais généralement ce processus le dimanche et durant la semaine je laisse mes twists séchés à l’air durant la semaine ou je fais un attaché de foulard. Je fais souvent un twist-out le weekend. Le secret d’un bon twist-out c’est de bien laisser le cheveu séché.

 

Voilà ce que j’avais à partager avec vous aujourd’hui. J’aimerais bien savoir ce que vous utilisez comme crème, beurre, huiles, et leave-in. N’hésitez pas à nous le dire sur la page Facebook. J’ai hâte de vous lire et de vous faire un retour. Pensez hydratation, prenez soin de vous, et à très bientôt pour un nouvel épisode. Je vous embrasse.

Votre avis nous intéresse

Commentaire(s)